Skip navigation

Tag Archives: Sexe

Où es tu ?Emmanuelle Arsan

 

Où es tu mon Emmanuelle ? Qu’est devenu ton rêve. Comment vivre cette vision de volupté répandue sur le monde ? Où est ce monde dans lequel les gens jouissent des plaisirs charnels sans arrière pensées. Où, chaque attirance mutuelle donne lieu à une bulle de plaisir. Ce monde qui a fait de certains mots son vocabulaire courant : s’offrir, donner, douceur, partage, phantasmes, affection, spontanéité, beauté du corps, sensualité, caresse… Les sens y seraient rois. Le toucher et le goût seraient des pouvoirs magiques permettant de s’exalter, de percevoir l’autre et l’assimiler dans son propre accomplissement. Les parties les plus douces et érogènes de nos corps ne seraient plus viles et sales mais acceptées et choyées entre nous.

Érotisme ! Divinité perdue… Détruit par l’Homme civilisé trop enfermé dans sa dignité et son goût pour la politique et les rapports de force. Le masculin écrasant la femme dont il dispose ainsi à sa guise lui inculquant la soumission depuis toujours. Le féminin devient rebelle et vengeresse en s’émancipant dans ce monde où la force ne fait plus forcément la loi. Le rapprochement des sexes est un combat, une lutte insensée ! Le monde un théâtre de guerre où chacun se débat pour prendre le pouvoir sur l’autre… Misère. Éros est devenu un parasite, un exclus.

Comment accepter l’érotisme comme mode de vie lorsque notre monde se cherche encore, secoué par les luttes de pouvoir culturel, religieux ou financier ?  L’être humain joui de la domination émotionnelle autant que physique que ce soit de lui même ou de ses partenaires. Moi je rêve de rapports décomplexés. Je veux jouir du corps de mon prochain et le faire jouir par son corps sans sous-entendu ou arrière-pensée. Que les gens se touchent et s’aiment dans l’instant présent sans s’effacer du monde pour autant. Enivrez-vous du corps désiré sans le soustraire de son environnement social. Donnez le plaisir comme de l’affection. Faire l’amour n’enlève rien à personne ! L’érotisme enrichi l’être. Embrassez, caressez, goutez, léchez la personne qui vous attire et qui vous veux… Quel mal cela peut-il faire ?

L’amitié est là pour vous soutenir dans la vie. Trouvez votre âme sœur intellectuelle et fondez votre foyer, faites y grandir vos enfants. Mais le plaisir ne peut être cantonné à l’habitude. L’érotisme est un mode de vie. Le corps à besoin de plaisir ! Bannissez la jalousie ! Les gens n’appartiennent à personne. Mais attention le consentement est le point de départ de tout ça ! Sans ce point de départ une personne est lésée, agressée. Accepté plutôt le cadeau, c’est bien plus plaisant que de prendre…

Emmanuelle, pourquoi le monde n’a t il pas fait de toi son prophète ? Le sexe est- il condamné à tous les trafiques ? A tous les drames ? A toutes les comédies ?

Jouissons de nos chairs, érotisons nos relations sociales, aimons et explorons ! Mais soyez fidèles à vous comme à votre parole, à vos amis comme à vos amants, à votre compagne comme à vos enfants.

 

Calivhere

Sexactu ou comment parler de sexe sans parler de cul !  

Maïa Mazaurette est une écrivain, journaliste et blogueuse, née à Paris le 22 juillet 1978. La majeure partie de son travail tant éditorial que fictionnel se porte sur les questions de sexualité, de la répartition des rôles hommes-femmes, la place des minorités sociales ainsi que celle du corps dans les sociétés. Maïa Mazaurette revendique la qualification de féministe.

Voilà une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche, en plus d’être l’auteur de romans et de livres sur la sexualité entre autre, elle est l’auteur du blog Sexactu. Un blog super sympa qui parle de sexe sérieusement avec beaucoup d’humour. C’est un régale de spontanéité et de franc parlé ! Il fait d’ors et déjà parti de mes flux RSS…

D’autres activités de Maïa :

Un autre blog Non Wii, un évènement dont elle est à l’origine DS in Paris

Scénariste BD avec Arthur de Pins Péchés Mignons, Tome 3, auteur de plusieurs livres aux éditions de La Musardine

Sinon passez faire un tour sur son site c’est plus simple Mazaurette.net

Ou encore, une interview assez complète chez ContreActuel

Et en cadeau (merci Pingoo.com) quelques photos plus intimes parce que non contente d’être intéressante, la demoiselle a aussi une personnalité physique très agréable…

Pingoo et les blogueuses

Le sexe est le stimulus du monde. Ceux qui vous dirons que l’argent fait marcher le monde n’ont pas complètement tord mais manquent de recul… Si les gens recherchent sans cesse plus d’argent ou un statut social plus élevé c’est dans le but inconscient, ou non, de séduire, de conquérir, d’être regardé par l’entité désirée. Etre aimé ou détesté est ce qui oriente, la plupart du temps, les gens dans leur vie. Le désir sexuel est le sentiment le plus primitif et en même temps à l’origine de tous les autres ! Vecteur de l’instinct de reproduction il est depuis la nuit des temps le moteur de l’Homme qui se bat pour se nourrir et protéger le foyer afin de créer le contexte favorable à la reproduction.  Le temps passant et notre civilisation évoluant, nos relations se sont sophistiquées ou tout au moins complexifiées. Mais plus ou moins en filigrane le désir est toujours bien présent. L’évolution ayant fait reculer les soucis de subsistance dans beaucoup de nos sociétés, nous avons sophistiqué nos relations sexuelles qui se sont éloignées du simple souci de reproduction.

Ainsi le sexe doit être un art. L’érotisme est une expression artistique. C’est un moment d’intimité partagé, un instant de libre création où l’on laisse courir son imagination ! Le consentement est essentiel. Même dans ses formes les plus extrêmes le sexe est fait de gestes d’amour, chacun s’abandonnant, s’offrant à l’autre ou aux autres.