Skip navigation

Vous avez sans doute entendu parler de la réalité augmentée qui consiste à superposer à la vision du monde réel un affichage numérique. Elle commence à trouver des applications notamment avec la nouvelle génération de  smartphones et les GPS. Après son utilisation  toute naturelle sur l’iPhone qui comprend des applications GPS et une caméra (dans sa deuxième version). Les fabricants de GPS s’y intéressent de près, après avoir été devancés par Blaupunkt, une firme allemande qui avait déjà muni deux de ses produits d’une caméra pour évoluer vers la réalité augmentée (TravelPilot 500 et 700). Pour ceux qui se demande encore de quoi je parle, il s’agit simplement, dans le cas d’un GPS de voiture, de renvoyer sur l’écran en vidéo direct la vue captée devant le véhicule et d’y superposer les indications graphiques (flèches, noms, etc…) que nous avions avant simplement sur une carte routière schématisée…

Bon, d’accord ce n’est pas une application vraiment essentielle ! Rien d’extraordinaire, nous sommes encore loin des cyborgs et autres immersions dans la réalité virtuelle de nos romans…

Je pense que l’invention dont je veux vous parler, nous promet un grand bond vers ce monde de science-fiction qui se confond de plus en plus avec le notre !

Des lentilles de contact dotées d’un affichage !

Des chercheurs de l’Université de Washington ont mis au point les techniques permettant de fabriquer des lentilles, à la fois souples, biologiquement neutres et intégrant circuit électronique et source lumineuse.
 » En regardant à travers cette lentille, vous pourriez voir son affichage en plus de ce qui se passe autour « , explique Babak Parviz, l’un de ses concepteurs.  » C’est une petite étape dans le projet, mais je pense que c’est déjà très prometteur. » et ces propos datent de 2008.

Depuis, le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) s’est  associé aux recherches pour mettre rapidement au point un modèle complètement fonctionnel.

Auto-assemblage et capillarité
Le prototype comprend l’électronique et les diodes nécessaires à l’affichage et pourrait se poser aussi facilement qu’une lentille de contact, sans gêner la vision une fois posé.
Il a fallu réfléchir à la façon d’intégrer le circuit électronique en utilisant des procédés de gravure de quelques dizaines de nanomètres et des diodes de 0,3 mm d’épaisseur.
Des techniques de microfabrication ont également dues être inventées pour l’occasion, faisant appel à l’auto-assemblage, grâce à des pièces aux formes bien définies ne pouvant se lier qu’à certaines autres pièces, comme une sorte de puzzle, et au principe de capillarité pour que les pièces s’assemblent selon le plan prévu.

Encore à l’étape du prototype, il y a du travail pour rendre l’affichage correcte (bien que l’affichage de simples caractères doit déjà être possible). Mais je fais confiance à l’armée américaine pour arriver au plus vite à l’aboutissement concret du projet.

(sources : generation nouvelles technologies et Planète Nano)

pour explorer :

Réalité augmentée : wikipédia, 10 applications, iPhoneGPSQualcomm

Lentilles de contact : planète NANOGNT, futur-sciences.com

Un projet similaire mais plus simple avec des lunettes

le GPS en vidéo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :